#LaRueAvecElles

Mobilisons-nous
pour les femmes sans-abri

je fais un don maintenant
#LaRueAvecElles

« La dernière fois que j'ai eu une place pour dormir c'était il y a 15 jours. Et quand t'es pas prise dans le bus, c'est la galère qui commence. »

#LaRueAvecElles

« La plupart du temps je dors à la Gare. Mais il y a des gens qui trainent autour, faut toujours faire gaffe, à toi, à tes affaires. »

#LaRueAvecElles

« Faut faire très attention à pas se faire agresser, dans le bus, ça peut arriver. En fait moi, pour me protéger, je dors pas, enfin, j'essaye de pas dormir. »

#LaRueAvecElles

« Se faire violer, c'est ce qui nous fait toutes peur dans la rue. La nuit t'es comme une proie. Du coup, t'es obligée d'être invisible pour te protéger. »

#LaRueAvecElles

« Quand t'as passé la nuit dehors, et que c'est le matin, en fait, la seule chose qui te fait peur c'est que tu sais pas si ça va recommencer ce soir. »

illustration
#LaRueAvecElles

Chaque jour, 3 femmes seules sur 4 ne trouvent pas de place d'hébergement.

60€
15€

après déduction fiscale

L'hébergement d'une personne avec un repas chaud et une consultation medico-sociale

100€
25€

après déduction fiscale

Des soins offerts pendant une journée dans l'un de nos lits infirmiers

250€
90€

après déduction fiscale

Une maraude avec chauffeur, infirmier et travailleur social circule toute la nuit

Autre montant

Défiscalisez 75% de votre don sur votre impôt 2017 avant le 31 décembre !

#LaRueAvecElles

Témoignages

Nicole

« Je n’ai appelé le 115 qu’une seule fois. C’est l’accueil de la Halte qui m’a encouragée à le faire. Jamais je n’aurais appelé. »

En arrivant au CHU Romain Rolland, j’étais un peu perdue. On m’a dit que le lendemain, je devais rencontrer une assistante sociale. Celle-ci m’a dit qu’elle allait me trouver une place en continu. 15 jours plus tard, elle me rappelait pour me dire que je pouvais revenir. Maintenant, on me recherche un studio. D’ici quelques mois, je devrais retrouver une vie normale.

lire la suite

Myriam

« La nuit t’es une proie. Du coup, tu es obligée d’être invisible pour te protéger. »

Dans la rue je me suis fait agresser plein de fois. J’ai vu des gens se faire frapper, se faire fracasser des bouteilles sur la tête. La nuit t’es une proie. Du coup, tu es obligée d’être invisible pour te protéger. Mieux vaut ne pas trop sympathiser avec les gens. Moi je donne jamais mon vrai prénom par exemple, j’écoute la vie des gens mais je ne raconte pas la mienne.

lire la suite
#LaRueAvecElles

PHOTOGRAPHIES

Séverine Carreau, Li So, et Paul Béjannin, photographes, ont suivi plusieurs mois durant le quotidien de femmes.

Lire la suite

Revoir la vidéo
#LaRueAvecElles

#LaRueAvecElles

EN LIVE

Chaque nuit, 6 à 8 équipes mobiles peuvent agir grâce à vos dons auprès des sans-abris

agissez pour elles maintenant
#LaRueAvecElles

LES ACTIONS DU SAMU SOCIAL DE PARIS

Rencontrer

Chaque nuit, 365 jours par an, 5 à 9 équipes mobiles se rendent à la rencontre des personnes qui vivent dans la rue.

en savoir +

Héberger & accompagner

L'hébergement d'urgence consiste à prodiguer à toute personne sans domicile un accueil, un lit, un repas, la possibilité de se laver, et de rencontrer un médecin et un travailleur social pour une orientation vers des structures adaptées.

en savoir +

Prendre en charge & soigner

Les personnes en grande précarité souffrent de pathologies multiples, à un état avancé, voire chronicisées. Face à la carence de diagnostics et de soins, proposer des structures médicalisées alternatives et des équipes soignantes mobiles est une nécessité.

en savoir +

Observer & analyser

Afin d'améliorer ses méthodes d'intervention et de prise en charge des personnes à la rue, le Samu social de Paris s'appuie sur un Observatoire qui identifie et analyse les problématiques des personnes en grande précarité.

en savoir +

Je m'inscris
à la newsletter

Indiquez votre civilité
Indiquez votre nom de famille
Indiquez votre prénom
Fermer

Je contacte
le SAMU SOCIAL DE PARIS

Indiquez votre civilité
Indiquez votre nom de famille
Indiquez votre prénom
Champ requis
Close